Comment adapter la salle de bain d’une personne âgée ?

adaptation-salle-de-bain-personne-agee

De nombreuses personnes âgées décident de rénover leur salle de bain. En vieillissant, cette pièce présente de gros risques inhérents à la perte d’autonomie (chutes, brûlures, noyades…), si bien que rien ne doit être laissé au hasard. Installation de sol anti-dérapant, d’une douche « à l’italienne », de barres d’appui, d’un siège de douche adapté… Découvrons ensemble comment adapter la salle de bain d’une personne âgée.

Prévoir des aménagements adaptés aux personnes âgées

Transformer la baignoire en douche de plain-pied

Pour commencer, les baignoires sont à éviter. Il est souvent conseillé de les remplacer par des douches de plain-pied, aussi appelées douches « à l’italienne », pourvues d’un seuil de même niveau. Si vous ne souhaitez pas vous séparer de votre baignoire, vous pouvez simplement la transformer en baignoire à porte, s’ouvrant vers l’extérieur et très facile d’accès. 

Installer des accessoires et aménagements spécifiques

D’autres aménagements sont envisageables dans la salle de bain. A titre d’exemple, vous pouvez faire installer un siège de douche rabattable pour éviter de vous fatiguer, un revêtement de sol antidérapant pour limiter les risques de chutes, des barres d’appui murales, un marchepied ergonomique ou encore des mitigeurs pour régler facilement la température des robinets.

Adapter la salle de bain personne âgée sans négliger les WC

Si vous le pouvez, installez une cuvette de WC adaptée à votre taille et à la bonne hauteur dans les toilettes. Prévoyez en outre des barres d’appui au mur, un abattant surélevé ou un abattant à hauteur d’assise autoréglable.

S’équiper d’une téléassistance pour plus de sécurité

La salle de bain et les sanitaires présentent un risque accru de chute et de glissade. Une autre idée pour améliorer sa sécurité à domicile consiste donc à s’équiper d’une téléassistance. Etanche, le dispositif fonctionne sous la douche et permet à son utilisateur d’être rassuré de jour comme de nuit. Outre la douleur physique, les chutes peuvent entraîner des conséquences sur le plan psychologique : anxiété liée à la perte d’autonomie, peur de tomber de nouveau… Par ailleurs, plus le temps passé au sol est long, plus les séquelles sont importantes.

En portant sur elles en continu une téléassistanceles personnes âgées peuvent appuyer sur un bip d’alarme, situé sur leur poignet (en montre) ou en tour de cou (en pendentif) dès qu’elles en ressentent le besoin. Elles sont alors mises en relation avec un centre d’écoute. Un chargé d’assistance évalue la dangerosité et/ou l’urgence de la situation, et déclenche l’intervention des proches ou des services de secours (pompiers, gendarmerie, SAMU…). Ce service d’assistance limite le temps passé par terre et permet un maintien à domicile plus serein, pour les seniors comme pour leurs proches.

Personne âgée : des aides financières pour adaptées votre salle de bain

Pour repenser une salle de bain, il faut en moyenne débourser entre 2 000€ et 4 000€ en fonction de la nature et de la surface à sanitaire à adapter. En fonction de leur situation, les personnes âgées sont éligibles à différentes aides financières, à commencer par la subvention de l’Anah (Agence nationale de l’habitat). En effet, l’organisme peut subventionner les travaux dont le principal objectif est d’améliorer l’autonomie. 

Il est également possible de profiter d’un crédit d’impôt correspondant à 25% du montant total TCC des travaux d’aménagement (équipement et main d’œuvre inclus) avec un plafond de 5 000€ pour une personne seule et de 10 000 € pour un couple. Enfin, les seniors qui souhaitent rénover leur salle de bain peuvent demander une aide à Action logement, sans compter l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) et la Prestation de Compensation du Handicap (PCH), toutes deux accessibles sous conditions. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mairie, du CCAS ou du CLIC le plus proche de chez vous.

Comment adapter la salle de bain d’une personne âgée ?